Ce 14 Novembre 2012 a signifiée l'indignation, la solidarité et la détermination, malgrès les débordements violents occasionnels ...
Si chacun se sent ainsi, qu'est-ce qu'on attend pour construire ensemble !
Election le 14 Octobre, et dès le 17 Octobre: L'AUTERITÉ... Ford Genk , La Louvière et ... La liste s'alonge de jours en jours !

Politique

Imprimer

Quelles sont les priorités pour remettre l'Histoire dans la bonne direction ?

Les conflits générés par le système capitaliste, la concurrence et la revanche sont à nos portes. La situation en Ukraine notamment est très préoccupante. L’union européenne et les USA cherchent à  isoler  géopolitiquement et économiquement la Russie.
La guerre froide a repris et le président russe parle de risque de troisième guerre mondiale.
Plus proche de nous, en Belgique, la paix sociale est brisée. Les travailleurs sont dans la rue. Le gouvernement est sous l’influence de la N-VA (Nieuw-Vlaams Allianzie) et de son attitude dictatoriale (refus de la concertation sociale, menace d’appel à l’armée pour réprimer les manifestations, etc.)..
Alors pris par les inquiétudes à court terme, nous courrons pour dire « NON », pour défendre les acquis et sauver ce qui peut l’être : Faire tomber le gouvernement actuel… oui, mais pour faire quoi ? …

Remettre le PS au pouvoir, parce qu’avec eux ce serait « moins pire » ?

Et si nous tentions de prendre du recul dans le temps et dans l’espace, comme un extraterrestre qui nous observerait depuis son vaisseau spatial depuis plusieurs milliers d’années.  

Les grandes avancées sociales et techniques sont liées dans l’histoire humaine à la lutte contre la douleur et la souffrance.

Ces progrès naissent souvent des étincelles de la créativité individuelle.

Mais ces étincelles ont  surgi des œuvres de toutes les générations antérieures et ne peuvent se développer avec sens que dans le creuset de la société toute entière.

Notre observateur extraterrestre constate depuis quelques décennies, voire quelques siècles (une paille à l’échelle de l’histoire humaine), que les progrès vont à contre sens de l’histoire, créant plus de conflits et de lutte pour l’existence que de bien-être et de solidarité.

Ils ont même généré la possibilité d’autodestruction et d’irréparables dégâts à notre  Terre-mère, mettant en danger l’existence même de l’humanité.

Et si nous prenions l’initiative, si nous disions « OUI » à un projet qui nous enthousiasme!

Quelles seraient les priorités pour remettre l’Histoire dans la bonne direction ?


Au Parti Humaniste, nous proposons comme réponse :  

  1. Renforcer la répugnance à toute forme de violence (notamment en commençant par stopper l’enchaînement de la vengeance, par réconcilier et réparer les erreurs commises).
  2. Reconnaître la sacralité de l’être humain. Sacralité, non pas en tant qu’être supérieur ou dominateur, mais en tant qu’être porteur du sens du monde, responsable, humble  et respectueux pour toute la vie et l’univers qui nous entoure.

C’est de cela qu’il faut s’occuper. Les jeunes générations d’aujourd’hui qui seront bientôt aux commandes du navire humanité, nées avec la coprésence de toutes les cultures, sont déjà pour une bonne partie dans ces thèmes.

Il ne s’agit pas donc d’un projet pour la prochaine législature, pour la carrière de quelques politiciens ou l’enrichissement de quelques banquiers.

C’est un défi pour d’évolution humaine à long terme.
Avec ces priorités dans la tête et cet espoir dans le coeur, les choses concrètes à faire ou à décider à court terme seront claires.

  • Faut-il acheter des avions pour lancer des armes nucléaires ?
  • Faut-il trouver des solutions au réchauffement climatique ?
  • Faut-il une économie au service de l’humain ?
  • Faut-il un partage juste des richesses et des opportunités ?
  • Faut-il une démocratie réelle ?
  • Faut-il un revenu de base ?
  • Faut-il supprimer l’indexation des salaires ou les avantages fiscaux des multinationales?
  • Faut-il retarder l’âge de la pension, supprimer les allocations de chômage ou partager le travail?
  • Faut-il négocier et signer le traité transatlantique?
  • Est-ce possible avec le gouvernement actuel ? Ou  même le précédent ?
  • Est-ce possible dans une société basée sur la concurrence et la crainte de l’autre ?
  • Et encore nombres de choix qui font la base de notre avenir...

 

Albert Einstein, un peu « observateur extraterrestre » à ses heures, a écrit :
« Un être humain est une partie d’un tout que nous appelons « l’Univers », une partie limitée dans le temps et l’espace. Il fait l’expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme quelque chose de séparé du reste. C’est une espèce d’illusion d’optique de la conscience. Cette illusion est une espèce de prison pour nous, prison qui nous limite à nos désirs personnels et à l’affection pour quelques proches.
Aussi nôtre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compréhension et de compassion pour embrasser toutes les créatures vivantes et la nature dans sa beauté ».

 

L’être humain n’a pas terminé son évolution, et cette évolution nécessitera amour et compassion. Alors, retroussons nos manches et réveillons notre conscience.

Gilles S.