Ce 14 Novembre 2012 a signifiée l'indignation, la solidarité et la détermination, malgrès les débordements violents occasionnels ...
Si chacun se sent ainsi, qu'est-ce qu'on attend pour construire ensemble !
Election le 14 Octobre, et dès le 17 Octobre: L'AUTERITÉ... Ford Genk , La Louvière et ... La liste s'alonge de jours en jours !
Imprimer

socrate02Cette démocratie est morte. Vive la Démocratie !

La démocratie est morte.
En France, «En Marche », décroche la majorité absolue des sièges  avec  les voix de  16,5% des inscrits.

Ils ont été soutenus honteusement par quelques média corrompus au capitalisme annonçant depuis le deuxième tour des présidentielles le raz de marée macroniste. Raz de marée? Quel raz de marée ?Tout juste une vaguelette au bord d’un étang un jour sans vent.


En Belgique, le parti CdH,  usurpateur hypocrite de l’humanisme (1) fait tomber  trois gouvernements,  ceux  de la région wallonne et  de la région bruxelloise et celui de la fédération Wallonie-Bruxelles (2).

Et qui n’aura rien à dire pour la formation des nouvelles majorités ? Les électeurs pardi ! La loi, rédigée et votée par  les mêmes partis traditionnels,  interdit l’organisation d’élections anticipées au niveau régional et communautaire…. Géniale idée machiavélique.

Et au milieu de cette puanteur, les corrompus éclaboussent ceux qui font de la politique avec conviction et honnêteté, y compris au sein de leurs propres organisations. Ils salissent tout. Aujourd’hui si vous faites de la politique, vous êtes forcément un pourri.

 

Et si vous osez parler d’idéologie ?... Ciel, Vade retro Satanas. Idéologie… quelle horrible mot !
Vous croyez que Monsanto, Ikea, Mc Donald, Coca Cola, ING,… ils n’ont pas une idéologie?

Alors quoi faire ?

Avancer vers la démocratie réelle :


Nous pourrions commencer par

  • Voter une loi de responsabilité politique permettant de limoger des élus pour faute grave, suivants des critères précis, ou sur base  d’une consultation  des électeurs à la demande d’un nombre minimum de ceux-ci (selon le niveau de pouvoir), lorsque qu’ils se sentent trahis.
  • Supprimer le seuil d’éligibilité de 5% minimum pour favoriser les nouvelles idées
  • Subventionner les partis suivant les voix obtenues et pas suivants le nombre d’élus.
  • Décumul complet de tous les mandats (un être humain, un mandat)
  • Maximum deux mandats successifs à la même fonction.
  • Abrogation de l’immunité parlementaire
  • Accès identique aux médias pour toutes les listes électorales (et non pas proportionnellement aux nombres d’élus comme c’est le cas dans les médias de services publics actuellement).
  • Autoriser à tous les niveaux de pouvoirs les référendums d’initiatives populaires décisionnels.
  •  Etc.

Des lueurs d’espoir apparaissent. Le taux d’abstention en France n’est pas le signal des paresseux qui n’en ont rien à foutre. C’est le signal que la révolution est proche. Il faudra s’assurer que cette révolution soit joyeuse, cohérente et non-violente. 

En France les élus de la France insoumise annoncent une résistance sociale. Mais il ne faut pas qu’ils oublient : Ils ont été élus, certes, mais  ils le sont  dans un système d’élections anti démocratiques qui donne la majorité absolue en solde à 16,5%.

Changeons ça à tout prix ! Et vite !

Il est urgent de retrouver le sens noble de la politique et des idéologies saines et belles, d’en débattre pour la construction d’un futur meilleur et juste pour tous.

Nous avons besoin aujourd’hui d’un état fort sous le contrôle démocratique d’un peuple fort.

Vive la démocratie !

Gilles

(1)    Le CdH  est  le Centre  démocrate humaniste,  héritier de la démocratie chrétienne. Il  a soutenu la mise en place des centres fermés dans lesquels, on enferme des mineurs d’âge, il soutient l’OTAN, l’armement nucléaire, les négociations du TTIP, l’exonération fiscale des multinationales, les interventions militaires en Lybie, Afghanistan, etc.).

(2)    Le CdH vient de « divorcer » du PS suite aux différents scandales financiers liés aux intercommunale Publifin et Samu Social. Comme si le CdH n’était pas au courant et impliqués depuis des décennies dans ce système maffieux de mandats et des détournements des deniers publics. Le Samu social, financé par les pouvoirs publics à 98% n’ont jamais rendu de comptes depuis 15 ans au conseil communal de Bruxelles. Et le CdH  ne le savait pas? Et le MR ne le savait pas ? Et Ecolo ne le savait pas? Le CdH surfe sur la vague : refaisons des majorités entre nous, achetons-nous une virginité pour pas cher. Et tout ça sans prendre le risque de devoir se  représenter  au suffrage des citoyens… Génial, non ?  C’est peut-être les bases avec le MR, Défi , et autres  d’un grand mouvement centriste  vide d’idéologie, un  « en marche » à la belge. Quand la France éternue, la Belgique s’enrhume.

Imprimer

Oserons-nous le faire ?

Aujourd’hui la politique consiste trop souvent à atteindre le pouvoir et à s’y maintenir par tous les moyens. Ce modèle est en échec, désavoué par les gens et embourbé dans des affaires de détournements, de corruption, de réseaux d’influence, de cumuls de mandats, de profits personnels.

La politique c’est tout autre chose. C’est l’art de gouverner et d’administrer une société pour obtenir le bien commun en mettant le pouvoir au service des gens, sans puissants, ni privilèges. 

Continuer la lecture...

Imprimer

République Démocratique du Congo !
BENI, un silence de la honte

Dans la nuit de samedi 13 au dimanche 14 août 2016, des hommes en uniforme militaire ont massacré 69 personnes à coups de machette et de baïonnettes dans le village de Rwangoma, localité de Beni, au  Nord-Kivu en République Démocratique du Congo.


De tels événements déplorables sont récurrents depuis 2014 dans cette région.

Le gouvernement congolais ne cesse pour sa part d’attribuer ces actes...

Continuer la lecture...

Imprimer

Détenue pour des accusations de délits non vérifiées. !

Solidarité avec Milagro Sala et  le mouvement Tupac Amaru

SDC12386-4

 

Depuis le 16 janvier dernier, Madame Milagro Sala, dirigeante de l’organisation sociale Tupac Amaru  et députée du Mercosur, est détenue pour des accusations de délits non vérifiées.

Le 19 juillet dernier d’autres militants  ont été incarcérés, notamment Raul Noro, militant humaniste prônant la non-violence active.

Les arrestations ont eu lieu après de nombreuses tentatives d’intimidation pratiquées par les forces de l’ordre argentines, et les délits reprochés ne justifient en rien une incarcération.  

Cette situation est illégale et  en  violation complète de la déclaration universelle des droits de l’Homme.

Continuer la lecture...

Imprimer

BREXIT : peur ou opportunité...

Le Brexit a ouvert la première brèche dans les murs de l'Union européenne.

Les raisons de ce vote ont été nombreuses, la xénophobie a certainement eu sa part, mais le choix du peuple britannique a également signifié la justification de leur souveraineté face à l'institution ultra-libérale et anti-démocratique, qui est imposée avec des menaces de destruction du bien-être dans tous les pays membres.

Continuer la lecture...

Imprimer

Manifeste d’un citoyen. ( résumé + article complet ensuite, nous n'avons pas voulu le réduire sans risquer de le dénaturer )

Vous vous dites : « faire de la politique, ce n’est pas pour moi, c’est une affaire de politiciens. »

Détrompez-vous, car vous êtes des politiciens depuis qu’on vous a donné le statut de citoyen. Être citoyen, c’est participer activement à la politique.

La politique n’a point besoin d’être faite dans un hémicycle, il se fait dans les rues, dans les maisons, dans les écoles, etc. Dois-je vous rappeler ce que « politicien » veut dire ? « Polis » veut dire cité en grec et une cité est composée de citoyen.

Continuer la lecture...

Imprimer

Quatre clés pour construire la société humaine dont nous avons besoin !

Continuer la lecture...

Imprimer

Solidarité avec Milagro Sala, Elle répond !

Lettre de Milagro Sala à ses camarades de l’ATE (ATE = l’Association les Travailleurs de l’État est un syndicat qui réunit des travailleurs de l’État au niveau national, des provinces et municipalités de la République Argentine.)

Cela fait maintenant 40 jours que je suis emprisonnée injustement, et je tiens à remercier de tout cœur pour leur solidarité, leur engagement et leur militantisme les plus de 40 organisations populaires, sociales et syndicales qui luttent pour ma liberté.

Nous avons tous eu beaucoup de mal à reconstruire notre pays et notre état après la nuit sombre que nous, les Argentins, avons vécue sous la dictature et dans les années 90.

Aujourd’hui, l’ombre de la répression et la criminalisation de la protestation refait surface, comme dans ces époques néfastes. Ils ont réprimé les travailleurs de Cresta Roja, réprimé les travailleurs de La Plata, réprimé une troupe dans le Bas Flores; ils font pression, licencient et calomnient les travailleurs et leurs organisations.

 

Continuer la lecture...

Imprimer

Solidarité avec Milagro Sala, nous exigeons sa libération !

Parce qu'elle est femme, parce qu'elle est indigène, parce qu'elle aide les populations les plus pauvres et les plus démunies, elle dérange et elle gène !

Parce que dans sa lutte contre la pauvreté, de façon efficace et non violente, elle a dénoncé les agissements frauduleux de plusieures personnalités véreuses, elle se retrouve accusée et enfermée dès que l'un d'eux (sénateur, président du bloc de l'UCR) se retrouve gouverneur de la région après les dernières élections.

« Ils n’arriveront à rien avec elle. Milagro est forte, elle s’est battue toute sa vie contre diverses adversités et toujours, parce qu’elle est femme, noire, pauvre, audacieuse, ils l’ont repoussée. Ceux qui vont la défendre sont ceux qui ont pu grandir en bonne santé, nourris, instruits et préparés, ceux qui ont nagé dans ces innombrables piscines que, comme une obsession, Milagro a multipliées partout.

Continuer la lecture...

Sous-catégories

  • Législative

    Les élections législatives en Belgique ont lieu tous les quatre ans, hors éventuelles élections anticipées. Elles ont pour but d'élire les représentants à la Chambre des Représentants de Belgique ainsi qu'une partie de ceux au Sénat belge.

    Ce sont les élections qui désignent les représentants au niveau national de l'état fédéral belge. On les appelle aussi, depuis la fédéralisation, les élections fédérales (du parlement et du sénat).

    À cause, d'une part, du système proportionnel et, d'autre part, de la différenciation linguistique des partis, les gouvernements en Belgique ne se forment qu'en coalition de partis, aucun de ceux-ci ne pouvant prétendre réunir seul une majorité nationale politique et linguistique. Il n'y a donc pas de polarisation claire de la vie politique belge.

    Les dernières élections législatives en Belgique ont eu lieu le 13 juin 2010.

  • Communales