Ce 14 Novembre 2012 a signifiée l'indignation, la solidarité et la détermination, malgrès les débordements violents occasionnels ...
Si chacun se sent ainsi, qu'est-ce qu'on attend pour construire ensemble !
Election le 14 Octobre, et dès le 17 Octobre: L'AUTERITÉ... Ford Genk , La Louvière et ... La liste s'alonge de jours en jours !

Paix-Désarmement

Imprimer

 Commémoration des bombes d'Hiroshima et Nagasaki le 05-08-2017 à Mons...

Nous sommes tous des Hibakusha (1)

">

Le 06 et 09 août 1945, à Hiroshima età Nagasaki, deux bombes nucléaires sont lâchées sur l’humanité,créant des millions de victimes immédiates ou à long terme.

Et l’humanité endormie s’est résignée. Les leaders des grandes religions et courants philosophiques se sont tu. La plupart des leaders politiques et chefs d’état ont même applaudit car le crime était l’œuvre du vainqueur. Il eut été le fait du vaincu, les responsables seraient aujourd’hui dans les prisons du tribunal pénal international pour crime contre l’humanité.

Le futur est mort. L’apocalypse est possible, non pas à la fin des temps, mais là, maintenant si un imbécile le décide. L’humanité est sans réaction et vit depuis avec cette menace: Demain est incertain.

 

SDC11541-3Son futur étant incertain, La conscience humaine s’est réfugiée dans la fuite en avant, le matérialisme, le « je veux tout et tout de suite » avec impatience, précipitation, et égoïsme, tant vis-à-vis des contemporains, que des générations futures, de la planète et de la vie en général.

Quelques hommes cependant ont compris l’horreur de l’arme nucléaire. Pierre Pierart, professeur à l’université de Mons, fut l’un d’eux. Il combattit vigoureusement "l’énorme mensonge repris par tous les manuels d'Histoire sur les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki", à savoir que l'usage de la bombe atomique avait évité le sacrifice de 200000 à un million de soldats américains qui seraient morts lors d'une invasion de l'archipel.
"Faux, s'exclamait Pierre Piérart, en juillet 45, l'empereur du Japon avait envoyé son fils pour négocier une paix après capitulation mais les Etats-Unis firent traîner la démarche".
Pour le Professeur Pierart, "attaquer des civils avec une telle arme, c'était clairement du terrorisme d'Etat !"

Le moment est venu de se réconcilier avec cette erreur de l’histoire. Nous n’en sommes pas responsable ni de la résignation de l’humanité toute entière face à cet horreur.

Mais aujourd’hui, il nous appartient de ne plus nous résigner et d’ouvrir le futur en éradiquantla menace nucléaire sous toutes ses formes.

Chacun peut le faire en refusant cette logique de l’individualisme du « je veux tout et tout de suite », et en s’engageant dans la militance pour le désarmement nucléaire.

Avec le Parti Humaniste, nous serons le samedi 05 août 2017 au Parc Hibakusha (2) à 11h00,pour un hommage aux victimes des bombes d’Hiroshima et Nagasaki (3).

Nous réitérerons notre engagement dans cette lutte et pour œuvrer à cette réconciliation. Nous vous invitons à nous rejoindre dans cet engagement avec les autres organisateurs de l’évènement, soit en vous joignant à nous physiquement, ou en coprésence où que vous soyez. Prenezun moment, une minute de réflexion,et prenez cette décision d’ouvrir le futur pour l’humanité et les générations à venir.

                                                                                                                             Parti Humaniste en Belgique

  1. Hibakusha : nom donné aux survivants atomisés des bombes d’Hiroshima et Nagasaki.
  2. Parc Hibakusha: créé au sein du campus de l’université de Mons par le professeur Pierart , avec l’aide des étudiants en médecine, pharmacie et biologie, le parc Hibakusha rend hommage aux victimes d’Hiroshima et Nagasaki, et rappelle aussi que la catastrophe continue, avec une stèlepour les essais nucléaires qui ont eu lieu dans le monde depuis lors.

  3. Commémoration du 05 août 2017 :
    Adresse : Campus de l’université de Mons - Plaine de Nimy - Chaussée de Bruxelles – 5000 Mons

 

planing

11 h 00: allocutions, dépôts de fleurs, minute de silence à la mémoire des victimes du nucléaire.
12 h 00 : Collation au forum
13 h 15 film « Le Docteur Folamour » de Stanley Kubrick, suivi d’un débat entre les participants sur les perspectives de notre combat pour le désarmement nucléaire et contre la guerre.

plus d’infos http://www.c-e-a-h.be


Avec le soutien de : Agir Pour la Paix, AMPGN, CEAH, Coalition Stop Armes Uranium Appauvri, CNAPD, COLUPA, CSO, GRAPPE, INTAL, MCP, Parti Humaniste, UMONS, Vrede, Vredesactie.

-         

 

Gilles