Gilles : 0497 572 741 ou Charles : 0473 976 179

2015: La vie ou l’économie ?

Luisa Meneses January 05, 2015

2015: La vie ou l’économie ?

 La question de ce début d’année 2015 !

J’écoute à la radio une émission sur le thème des hollandais qui viennent se faire soigner ou suivre un traitement en Belgique.

Dans le fonctionnement  actuel des soins de santé en Hollande, une personne avec un cancer sans traitement possible, reçoit comme réponse du système médical : « nous ne pouvons plus rien faire pour vous ».  Les soins d’accompagnement ou palliatifs ne sont pas proposés. Et cela se fait de façon systématique.

L’émission nous parle ensuite des soins de santé en Belgique où nous serions plus larges en remboursements que dans d’autres pays européens.

J’entends parler d'une enquête faite récemment par l’INAMI pour connaitre les tendances des belges. À la question  de comment maîtriser l'augmentation des coûts, une des propositions les plus populaires est d'arrêter le remboursement des médicaments qui prolongent la vie des gens de plus de 85 ans.

Si Jean 6 ans et Marie 75 ans ont besoin d’un traitement contre le cancer, à qui accorderiez-vous le traitement?

Il s'en suit une explication sur comment l’INAMI calcule les remboursements et les modifications "incontournables" pour diminuer les coûts. Le dilemme devient insupportable humainement si on s'approprie le cas en disant: «On ne  soignera que votre mère ou que votre enfant, choisissez entre les deux !» (sous entendu que l'autre pourra en mourrir).

Et là, un sentiment prend mon cœur, quelque chose s’illumine dans mon intellect. Mais voilà, la réponse cherchée depuis tellement de temps: le sens de la vie de tout être humain est simplement l’équilibre budgétaire.

Merci à tous ceux qui ont cherché depuis des générations et qui ont fait évoluer la médecine, la technologie, l’éducation.

Mais nous nous arrêtons là, cette civilisation à trouvé « la réponse »: l'équilibre budgétaire est le but, la destinée et le sens de la vie humaine, de la vie tout court. Tout doit aller dans cette incontournable et véritable direction.

Et je comprends mieux pourquoi il faut éduquer les enfants et les jeunes en total accord avec les besoins de la croissance économique, à quoi bon penser à d’autres choses. A quoi bon l’art, l’étude, la poésie et même la spiritualité, la mystique.

Nous avons banni les doctrines et nous sommes soumis à l'une des plus fortes dictatures, celle de l’austérité intellectuelle et culturelle qui accompagne la financière.

Alors j'ose dire NON, je ne veux pas plus de pouvoir d’achat !!!

Je veux pour moi, ma famille, mes proches, mes voisins et le monde entier le pouvoir de penser, et de mettre l'économie au service de la vie, et de l’être humain.

J'ose dire que la direction n’est pas économique sinon humaine.

Et imaginer le tout vers une Nation Humaine Universelle, donnera réponse aux questions pratiques et pas le contraire.

 

Bonne année 2015 dans la non austérité.

Luisa Meneses

Share This